21 juin 2006

Les hyènes ou la fourberie des dirigeants africains...

Préférant le choix de son immigration à celle qui lui serait imposée, les propos de Nicolas Sarkozy, même au-delà des frontières de son pays, ont suscité de vives réactions de la part de ceux et de celles qui voient en cette formule, une autre façon de « piller » certains pays, surtout d'Afrique de ses forces vives. L'histoire n'est que répétition, on prend les mêmes et on recommence.

Releva
nt plus de la démagogie, que sur des faits avérés, jouant sur le lyrisme de circonstance et la formule qui tue, le terme d'immigration « choisie et non subie » est utilisé par le ministre de l'intérieur à des fins plutôt électoralistes, dans la recherche des boucs émissaires, pour justifier un contexte socio économique morose, terne et arrosé de scandales divers dont le « chapeau » serait pour le mieux porter par les étrangers, africains de surcroît. Il est de bon aloi et plus facile de s'attaquer aux plus vulnérables que de se confronter à la réalité des problèmes. La vague de contestations que connaît le pays n'a pas toujours convaincu certains de se défaire de la politique d'autruche.

Mon interrogation po
rte non sur cette formule car m'étant longuement exprimé là-dessus (1) mais plus sur la synonymie entre immigration choisie et l'Afrique. Il est vrai que les récentes révélations de Philippe de Villiers affirmant qu'il existe plus de médecins béninois en France qu'au Bénin aident à mieux comprendre cette logique. Les déplacements au Mali et au Bénin du ministre de l'intérieur confirment que la cible est africaine ; sinon quelle est la nécessité d'aller expliquer une loi franco-française aux africains ?

Pour ma part, ce qu'il faudrait comprendre au-de
là de nos émotions, c'est la grande nécessité pour une grande partie d'africains de rompre avec la vision d'un monde idéal que représenterait encore l'Europe, vision qui continue d'habiter beaucoup de nos frères et sœurs africains et que la francophonie continue de propager sans vergogne dans ses « territoires ».

La formule de Sarkozy qu'on le veuille
ou pas, a le mérite de dire haut et fort ce que la classe politique dirigeante et de l'opposition dans son ensemble (à l'exception du F.N) pense ; et au lieu de s'insurger contre ce que tout le monde fait semblant de découvrir seulement aujourd'hui, les africains en particulier et les Noirs en général feraient mieux de s'organiser et de s'unir en lieu et place des jérémiades.

Car même la gauche aujo
urd'hui qui joue les effarés, a montré toute son aversion pour les africains et les Noirs en particulier. Au lieu de se laisser endormir par des émois de pacotille, vaut mieux aller à l'essentiel et celui-ci est à l'organisation.

Ce n'est pas tant la fo
rmule de Sarkozy que l'attitude du délinquant sénile qui dirige le Sénégal qui m'a choqué. Lorsqu'il affirme "J'estime que ceux que je forme, on doit me les laisser. Il faut que je rentre quand même dans mon argent, je ne forme pas des hommes pour qu'ils viennent développer la France". Quelle fourberie !!!

C'est bien d'avoir des sursauts d'orgueil, e
t de penser aux siens lorsque l'on est pris dans son propre jeu ; monsieur WADE comme tous les dirigeants des Pays africains à l'exception des MUGABE et autres GBAGBO qui osent dire les choses, sont des valets, les mains visibles de la françafrique et de la francophonie, du colonialisme français.

D'ail
leurs notons que cet individu parle des Sénégalais comme s'il s'adressait à ses enfants, la prédominance de « JE », et le paternalisme de ses propos, la marque de fabrique de la France en Afrique ressort ici par le biais d'une de ses ouailles.

Qu'a-t-
il fait pour donner octroyer des conditions idéales aux sénégalais désireux de rentrer ? Comme ses acolytes dont nous connaissons tous les noms, l'apologie de la France est son leitmotiv. Pour ne citer que quelques exemples, d'un manque de fierté de ce monsieur, comme de l'ensemble des corrompus dirigeants africains.

En 1998 lorsque le Sénégal bat la
France dans un match de coupe du monde, ne s'est-il pas empressé de déclarer que cette victoire est aussi celle de la France ? En plus d'avoir pour épouse une « espionne » française, comme si le Sénégal ne regorge pas de belles femmes du terroir pour être première dame (a t-on jamais vu une première dame noire en dehors du continent africain ?), ce n'est pas lui qui a fait venir au Sénégal toute une escorte d'agriculteurs français en panne en France pour les introduire au Sénégal pour qu'ils se fassent une santé au détriment de l'agriculteur Sénégalais ?

Le
s africains, se voient affublés tous les maux et mots, par le comportement indignes de leurs gouvernants.

E
n quoi cette mesure touche t-elle ces suppôts du mal que sont les dirigeants africains à l'instar de WADE ? N'a-t-il pas ses entrées et sorties à l'Élysée ce par la vente à petits prix du Sénégal à la France, comme le font les BIYA, SASSOU, BONGO etc....


Je suis parfait
ement d'accord avec monsieur Sarkozy lorsqu'il lui rétorque et à ceux des valets dirigeants africains qui hurlent au loup, pour voiler leur incompétence et leur couardise meurtrières : "c'est un malentendu. L'immigration choisie, c'est choisi par la France et par les pays d'émigration".Je veux lui dire que ce n'est pas moi qui définit les conditions d'immigration au Sénégal, ce n'est pas lui non plus qui définit les conditions d'immigration en France"

Plus q
u'un malentendu, c'est d'une naïveté et d'un narcissisme béat que font montre ces dirigeants africains à qui l'on apprend encore les rudiments de la politique. Cela peut sembler choquant, mais Sarkozy, accordons-lui cette présomption de parler et de défendre les intérêts de la France aussi maladroit qu'il puisse être.

Mais que font
ces délinquants séniles de « gouvernants gouvernés » africains, ils bradent à vils prix leur pays respectif, sacrifiant la population sur l'autel de la cupidité et les livrant à une mort certaine et sure.

La riposte
est claire et pour tout sain d'esprit, on l'applique au lieu de pleurnicher. Nous verrons si un seul dirigeant africain prendra des mesures allant dans ce sens.

Q
u'attendent ces « imbéciles heureux » pour durcir les conditions d'entrée dans leur pays pour les Français et faire valoir la réciprocité du traitement. Pourquoi faut-il que lorsqu'un africain veut entrer en France, qu'il connaisse toutes les tracasseries et mortifications mêmes les plus inimaginables alors que l'inverse n'est pas vérifié. Quand est ce que cette attitude de subordination prendra t-elle fin ?

Il n
'est un secret pour personne que la France avec la francophonie et la françafrique perpétue sa campagne colonisatrice sur le continent africain dans le seul but de s'assurer ses approvisionnements divers à vils prix, grâce à la complicité de ses domestiques gloutons.

Po
urquoi les dirigeants africains ne dénoncent-ils pas les accords de coopération qui existent avec la France et dont les seuls avantages vont à la France et non à l'Afrique, sinon quelques subsides que se partagent les valets pour services rendus.

Les qu
elques personnes qui osent en parler sont montrées du doigt ce, même par les africains, quand ils n'ignorent pas de quoi il s'agit.

Sarkozy, va
jusqu'à narguer les dirigeants africains chez eux et ils continuent à lui dérouler le tapis. Le voyage en Afrique du ministre de l'intérieur a montré l'écart entre les réelles motivations des populations africaines et ses dirigeants.

D
onc Wade comme tous les autres dirigeants africains qui ne se voient eux-mêmes que par le prisme de la France doivent se taire quand il s'agit de la politique franco-française et se mêler de leurs problèmes au lieu de venir hurler comme des forcenés, car ils ne représentent pas les populations africaines. Et s'ils prétendent travailler pour les africains, alors qu'ils commencent à ne plus être des représentants de la France en Afrique, mais des africains qui travaillent pour le bien-être des africains.

Par MBOA [ Paris - France ]


Icicemac

Posté par Jamimi à 22:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Les hyènes ou la fourberie des dirigeants africains...

  • encouragement

    bravo pupuce...

    alalaaaaa kel gachi tout de meme que personne ne réagisse lol.

    Je vai poster un truc PRO LEPENNE juste histoire de voir...(nono jdéconne)

    BRAVO en tout cas
    ps n'oublie pas sidéo

    Posté par xshabazz, 22 juin 2006 à 06:47 | | Répondre
Nouveau commentaire