18 mai 2006

Le Festival du Film Panafricain du 11 au 19 février 2006 à Cannes

La fête du cinéma Panafricain

L’Afrique et sa diaspora (Amérique, Caraïbes, Europe, Pacifique…) vous offre la possibilité dans le cadre de la troisième édition du Festival du Film Panafricain qui se déroulera à Cannes du 11 au 19 février 2006 de fêter son cinéma et de rencontrer ses artistes, réalisateurs, auteurs, musiciens, peintres, photographes… à Cannes.

Plusieurs rendez-vous vous sont donnés. Du Théâtre de la Licorne (samedi 11 février, concert de Chico César et Ray Lema) en passant par le cinéma le Raimu, Les espaces Miramar (mercredi 15 février, soirée d’ouverture cinéma – Ciné concert avec Muntu valdo) et Mimont, le festival a choisi le Palais des festival de Cannes (samedi 18 février – 20h30) pour sa soirée de clôture en compagnie de l’époustouflant spectacle de danse du chorégraphe ivoirien Georges Monboye.

Parfum d’Amour, de paix et d’optimisme

Le programme 2006 s’annonce riche et séduisant. La femme dans toute sa splendeur y occupe une place importante. Détient-elle les clés de l’avenir du monde ? Le festival nous donne la possibilité de suivre son regard, derrière ou devant la caméra. Plusieurs films la mettant en scène seront au programme : Ubuntu, Aminata Traoré, Beneditta Da Silva ou les Sentiers De La Favelle, La Deuxième Femme, Les Colombes Du Rwanda, , Safi La Petite Mère, Le Pari de l’Amour, La Trilogie de l’Amour, Pour La Nuit, Rencontre En Ligne...

Un délice au carrefour des cultures

Le festival du Film Panafricain s’intéresse particulièrement au regard transversal entre l’Afrique et sa diaspora et à celui porté par le citoyen du monde sur l’univers panafricain. Quel est cet univers ? Peut-il se définir ? Ces questions trouveront parfois des réponses à travers certaines œuvres cinématographiques comme celle de Pascale OBOLO, réalisatrice de l’époustouflant documentaire « Calypso@dirty Jim’s ». Un film qui tout en étant dans un univers musical fait un excellent travail de mémoire sur l’histoire de Trinidad et Tobago. « Calypso@dirty Jim’s » est un délice au carrefour des cultures.

D’autres films abordant cette thématique seront également projetés. L’art sous toutes ses formes sera parfois un prétexte à la découverte de l’univers panafricain.

A voir absolument : (liste non exhaustive de films) : Toussaint Louverture, Martin Luther King, Mémoire du futur / art en Afrique contemporaine, l’art de Viyé Diba ou l’intelligence des mains, la ville de mon enfance, The Plague, Roble de Olor, Monsieur Etienne, Isugi, Goretti, Humura, Le Chat, Elle-même, Black and White, Putain de Répondeur, Bekun Ko, Konorofili, Le Complot d’Aristote, Bul Déconné, Lunettes Noires, Confidences Sourdes, Quartier Mozart, Mon beau sourire, Silence, No comment,… [Grioo]

Posté par Jamimi à 21:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Festival du Film Panafricain du 11 au 19 février 2006 à Cannes

Nouveau commentaire